AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bise des montagnes

Aller en bas 
AuteurMessage
Ninoua
Invitée
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 02/03/2012

MessageSujet: Bise des montagnes   Ven 2 Mar - 10:46

Un peu après Grenoble, le coche emprunta une énième route partant à senestre, au milieu de champs n'attendant que le printemps pour recevoir de nouveaux semis. Par la petite fenêtre, l'unique occupante contemplait la campagne et comptait les chevreuils qui sautaient au loin pour tromper son ennui. La région boisée semblait giboyeuse. Sans doute en servira-t-on lors des festivités que l'on donnait au castel de Sassenage.
Ce dernier apparu à Ninoua, une lieue plus loin au détour du chemin. Il ressemblait dans son architecture à celui de Roussillon, mais n'avait pas, au goût de la brune, le charme du petit castel de Prunières. Souvent, la jeune femme avait la nostalgie de son petit écrin, là-haut, aux portes des montagnes, où le froid est moins rude mais le paysage déjà escarpé.


Ohé du château ! Ouvrez les portes à la Dame de Sablons !

La voix de Lagier tonna en direction des murailles. Son homme de main avait tenu à l'accompagner. Il se montrait bien plus protecteur depuis les fâcheux événements du mois de février, et ne la laissait plus quitter Briançon seule. Si d'ordinaire cela l'aurait agacé, elle s'avouait facilement plus fragile ces derniers temps, et la présence du montagnard la rassurait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henriot
Régisseur des terres de Sassenage


Messages : 18
Date d'inscription : 02/02/2012

MessageSujet: Re: Bise des montagnes   Ven 2 Mar - 10:58

Les invités commençaient à arriver tout doucement... Les Kerbleiz, Axelius, Dauphiné... Quelques uns des plus importants manquaient encore à l'appel mais la cérémonie ne commenceraient pas avant quelques heures donc il ne s'affolait pas encore... Il était revenu aux cuisines afin de voir si tout se passait bien. Lorsqu'un garde déboula comme un fou et annonça la dame de salon.

Quoi ? s'étonna Henriot De qui tu parles ? La dame de salon ? Connait pas mon pauvre tu dois être complètement à coté de tes bottes. On va aller voir ensemble car j'ai une petite idée de la personne dont tu me parles.

Joignant l'acte à la parole, il emmena le garde avec lui et se dirigea vers l'entrée Sud du château. Le sergent de garde avait eu la bonne idée de faire entrer le coche aux armes de Sablons. Souriant, sachant qui se trouvait encore dans le véhicule, il s'approcha afin d'aider Dame Ninoua a en descendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ninoua
Invitée
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 02/03/2012

MessageSujet: Re: Bise des montagnes   Ven 2 Mar - 11:12

C'est en esquissant un mouvement pour s'extirper de son siège qu'elle se rendit compte des douleurs qui tiraillaient ses reins et son ventre. Grimace
Heureusement, on ne tarda pas à faire entrer sa voiture dans l'enceinte du castel et à ouvrir la porte du coche. Encadrant cette dernière, Lagier et Henriot, le serviteur du maître des lieux. Il avait été de ceux qui l'avaient retenu à Embrun contre son gré, il y a de ça plus d'un an. Son premier enlèvement, sa première captivité, bien plus douce que la dernière.
Sans rancune, la brune accepta la main secourable de l'Embrunais et sortit du coche, un peu rouillée mais souriante


Le bonjour Messer Henriot. Contente de vous revoir

Lagier tout juste en retrait, la Dame de Sablons laissa l'homme en livrée les conduire vers l'intérieur du castel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henriot
Régisseur des terres de Sassenage


Messages : 18
Date d'inscription : 02/02/2012

MessageSujet: Re: Bise des montagnes   Ven 2 Mar - 11:18

Saluant le garde du corps de Dame Ninoua il ouvrit donc la porte et tendit la main pour l'aider à descendre ce qu'elle fit avec un magnifique sourire malgré la route qu'elle venait de faire, elle était aussi radieuse que lorsqu'il l'avait croisé la dernière fois.

Merci ma Dame. j'espère que le voyage ne vous aura pas trop éprouvé. Je peux soit vous conduire directement la salle de réception ou bien en un autre lieu afin que vous vous reposiez quelque peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ninoua
Invitée
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 02/03/2012

MessageSujet: Re: Bise des montagnes   Ven 2 Mar - 11:36

Éprouvant, il l'avait été ce voyage, mais la cérémonie n'allait pas l'attendre.

C'est bien aimable à vous, mais je pense que j'irai prendre un peu de repos à la fin des festivités. Je ne tiens pas à manquer une miette de l'événement qui se prépare.

Ainsi fut dit, ainsi fut fait. Henriot guida les Briançonnais le long des couloirs jusqu'à les faire entrer dans la salle de réception.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bise des montagnes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bise des montagnes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [flashback] Campagne contre les brigands des montagnes
» Les Montagnes Froides.....
» montagnes bleues
» LOT N°5 : un séjour à la découverte des montagnes du Texas
» Description des montagnes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Terres de Sassenage :: Duché de Sassenage :: Cour du chateau :: Entrée du chateau-
Sauter vers: