AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La vie de château ... promesse ou devoir ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Engherran

avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 02/02/2012
Age : 38
Localisation : Embrun

MessageSujet: La vie de château ... promesse ou devoir ?    Jeu 3 Mai - 10:34

C'était un moment qu'il avait attendu avec impatience, mais qu'il redoutait en même temps. pourquoi ? Il n'en savait rien, mais cette fois-ci il ne faisait pas qu'y passer pour visiter les lieux mais venait s'y installer. Il avait donc longuement préparer leur voyage jusqu'en son château d'Autrans. Le chevalier avait donc envoyer Aurore en compagnie de Garin, un de ses hommes les plus fidèles et selon les rumeurs fortement épris de la dame de compagnie de Seren et Laurelyne. Les deux jeunes gens avaient pour mission de faire installer le mobilier qu'Engherran avait acquis pour sa nouvelle demeure. En parallèle le Loup d'Embrun avait récupéré un cheval docile que sa fiancée pourrait monter puisqu'ils partiraient à quatre avec Seren et Laurelyne, en famille, ainsi qu'avec quelques bagages. Il avait demandé à Dam' de se libérer quelques jours auparavant pour cette aventure.

Ils avaient chevauché toute la journée et Seren avait fait la conversation avec sa grande soeur et celle qu'elle appelait désormais "maman Damour". La fillette et la jeune femme semblaient de plus en plus complice et la Petite Etoile avait abordé tous le sujets plongeant parfois la jolie forgeronne et future épouse du chevalier dans l'embarras, surtout quand elle aborda le sujet des bébés. Selon la jeune enfant, les "namoureux ça fait des bébés" et "qu'elle veux bien un tit frère". Cette discussion fit sourire le chevalier. Il était heureux d'être ainsi entouré des trois être qu'il aimait le plus au monde.

Après cette longue chevauché, alors que le soleil commençait à décliner, la famille de Kerbleiz emprunta un petit chemin boisé donnant sur l'Ouest. Après quelques foulées ils arrivèrent dans la cour du petit château.

Bienvenue chez nous ! se contenta-t-il de dire en regardant ses filles et sa belle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seren.

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 02/02/2012
Localisation : Embrun

MessageSujet: Re: La vie de château ... promesse ou devoir ?    Dim 6 Mai - 6:11

Que de remue ménage dans la vie de Laure ces temps-ci...Devenir femme n'était pas de tout repos...
Elle s'émancipait de tout, la chenille sortait de sa chrysalide. Gentille petite fille qui apprenait sagement sous le regard bienveillant de ses ainés à Embrun, suivant adolescente le sillage de Sam, voyant les yeux des jeunes gens changer quand elle portait un corsage un peu échancré...puis cette nouvelle la frappant en pleine poitrine, Sam blessé...ce besoin irrésistible d'aller le chercher, cette peur incontrôlable chemin faisant broyant presque la main d'Henriot qui n'avait pas quitté la sienne, cette vision d'horreur le trouvant à terre gisant dans son propre sang, le trajet jusqu'à Lyon et cette attente interminable avant d'avoir de ses nouvelles...La complicité de Ninoua lui permettant de se rendre à son chevet, sa main sur son visage et ses yeux qui s'entreouvrent, l'appellent et cet aveu, ce baiser si fragile et si abandonné en même temps...l'amour qui prend forme...

Sa longue convalescence et ce mandat ducal qui n'en finissait pas, leur correspondance contenue, la peur qu'elle avait qu'il ne rentre pas, qu'il..ne se souvienne plus des mots qu'il avait prononcé...et puis cette soirée où elle était en taverne parmi les autres et si seule à la fois, la porte de l'Embruncévous qui s'ouvre, le silence qui se fait et lui majestueux qui salue chacun avec chaleur et vient à elle et qui sans un mot la soulève et l'embrasse avec une fougue qu'elle ne soupçonnait pas...

Etincelle était nerveux et donnait des coups de collier voulant ainsi la sortir de sa rêverie et lui indiquer qu'un galop lui conviendrait assez. Elle cheminait avec son père, Seren et Damour pour Autrans. La famille devait s'y installer. Vassal de Sam son père était devenu et ayant plié genou et serment prêté, il était désormais temps d'aller entretenir les terres d'Autrans. Ils avaient fait halte la veille à Sassenage qui se trouvait au pied de ce Vercors qu'il fallait gravir pour rejoindre le plateau. Le Moucherotte se dressait devant eux et la route escarpée sinuait pour rejoindre Saint Nizier, puis Lans et enfin Autrans...
Arrivée à Saint Nizier, elle laissa le convoi pour partir en éclaireur. Seren avait entamé de tresser les cheveux de Damour avec des rubans que Laure reconnut ...Dam était resplendissante et passait tous les caprices de la petite libellule trop heureuse d'être aussi vite adoptée par l'enfant...


Je pars devant, Etincelle a besoin de se dégourdir les sabots, je vous attendrai à la bifurcation pour Autrans à la sortie de Lans près de la fromagerie. J'ai ouïe dire que P'tit Loup y fait son apprentissage de berger, je vais lui rendre une visite surprise...
Un clin d'oeil aux filles , un baiser volant à son père et elle partit au galop cheveux en vent. Elle aimait ses chevauchées, libre de tout, profitant de la nature et oubliant Embrun et les tourments du duché...car tourments il y avait...

Laure avait été accueillie et choyée dès son arrivée et elle s'était fait promesse d'enfant qui était devenue règle de vie...rendre les bienfaits qu'elle avait reçus, aussi écoute et partage étaient devenus ses devises.
Elle avait commencé par être tribun, trop jeune pour tenir des fonctions plus importantes et trop heureuse de pouvoir aider ceux qui comme elle arrivaient à Embrun durant ce premier hiver. Passant de longues soirées auprès de Sam, elle avait à son contact appris les rudiments de la gestion, s'amusant du boulier qui était devenu un allié de taille désormais...
Quand Sam rejoignit le conseil ducal, elle reprit la mairie et y instaura une règle...que le fauteuil devienne possesion de tous les conseillers et que chacun puisse exercer selon son envie un ou plusieurs mandats...les premiers temps, le fauteuil fut souvent partagé entre elle et Fel mais...de nouvelles vocations naquirent pour son plus grand bonheur...

La mairie entre de bonnes mains, elle avait pu rejoindre la prévôté et y travailler, mais elle voulait plus, apprendre encore et toujours et le suivre encore et toujours, alors elle entra aux Gold...Elle savait que nombre de personnes qui avaient oeuvré pour ce duché y étaient inscrites et notamment des personnes qu'elle admirait comme Nyna. Son père emballé par l'enthousiasme de sa fille le rejoignit bien vite. Elle amena aussi Mad et Lora dans son sillage, tous la suivant car elle croyait vraiment avoir trouvé la terre promise en ce lieu.

Rien de tel malheureusement, Laure découvrit que le pouvoir pervertit les âmes, rend sourd parfois ceux qui se laissent aveugler par les mirages du pouvoir. Seule, trouvant l'attitude de la duchesse de plus en plus contestable, elle fit le dos rond , pensant qu'elle s'y ferait.
Elle travailla le programme des dernières ducales avec Sam et son père, trop heureuse de pouvoir enfin partager avec celui qu'elle aimait, soirées studieuses pour écrire ce programme, n'attendant rien d'autre peut être qu'un simple sourire de la duchesse mais il n'en fût rien. Aucune importance, les Gold étaient en tête et allaient à nouveau présider au destin du duché.

La diplomatie, le rassemblement après le combat, des mots qui n'avaient plus court chez les Golds qui ne voulaient qu'avillir et garder leur pré carré. Elle osa ..pour la première fois fit entendre sa voix, exprima son désaccord avec le chemin qui était pris, exposa les risques à long terme de cette démarche.
Comme à son habitude, la duchesse toisa, invectiva, comme elle l'avait fait avec Nyna, point de place aux avis contraires à sa grandeur et comme toujours de basses manipulations de ses conseillers, menaçant de tout quitter pour se gangner une fois encore leur soutien et le désaveu des opposants.

Ecoeurée et ne se reconnaissant plus , Laure quitta sur l'heure les Golds. Elle savait qu'en agissant ainsi, elle risquait de perdre bien plus qu'un parti . Elle risquait tout bonnement de le perdre lui car cette décision était la première qu'elle prenait seule, sans lui en avoir même parlé.
Mais c'était sans compter sur la force de ce lien qui les unissait désormais, même si le choc fut douloureux, l'explication âpre, l'amour était au delà de tout ceci...

...et la voilà qui désormais chevauchait vers ce nouveau lieu. Elle serait bientôt à nouveau maire d'Embrun, retour aux sources, à l'essentiel, se recentrer vers le plus important, les gens, leur quotidien, répondre à leurs besoins et essayer une nouvelle fois de relancer la belle endormie...


Le convoi la rejoignit au son d'un
Lolyyyyyyyy qui la ravit et c'est ensemble qu'ils franchirent l'allée principale qui les menaient dans le sateau à papa, le sateau de la fessée de Sam...Laure souriait aux appelations de sa petite soeur.
Cette dernière tendit les mains en direction de Laure. Cette dernière la mit en selle.


C'est moi qui va teindre Tinselle Loly....Seren écarquillait de grands yeux, regardant de toutes parts pour découvrir les lieux. Loly...en fait l'est zentil Sam, je dira à Flore de lui donner le dessert !!!

Oui ma puce , il est gentil, il est....bien plus que celà...Elle tenait fermement d'une main sa soeur et de l'autre dirigeait Etincelle qui répondait plus à la pression des flancs.
Les arbres semblaient s'ouvrir sous leur passage, un nouveau logis, de nouvelles charges pour son père, la mairie pour elle, ce chateau qui grandissait à mesure qu'ils avançaient, ce chateau donc, était il signe de devoir, devoir du vassal face à son suzerain ou terre de promesses...L'avenir le dirait







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
damwer

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 26/04/2012
Localisation : Embrun

MessageSujet: Re: La vie de château ... promesse ou devoir ?    Lun 7 Mai - 4:29

Laure avait passé la majeure partie du voyage plongée dans ses pensées. La forgeronne regardait régulièrement le Loup qui semblait s'en inquiéter également.

Seren, quant à elle, était un vrai moulin à paroles et lorsqu'elle laissait deux minutes de répit à Dam s'était pour mieux s'attaquer à sa coiffure qu'elle comptait bien agrémenter de quelques rubans pour qu'elle soit plus jolie pour son papa...
Elle s'était senti mal à l'aise à plusieurs reprises... entendre la Petite Etoile lui réclamer un tit frère... elle avait pour son jeune âge une telle force de caractère!

Dam était heureuse, il n'y avait pas d'autre mot. Elle n'avait connu le chevalier que très peu de temps auparavant et il était déjà devenu pour elle son Chevalier, son futur époux, le père de la famille dans laquelle elle avait de plus en plus sa place et qu'ils comptaient bien agrandir ensemble...

Le voyage touchait à sa fin, Seren avait rejoint Laure sur Etincelle et les Amoureux eux chevauchaient l'un à côté de l'autre en se tenant par la main. Dam sourit à son homme pour lui signifier le plaisir qu'elle avait d'être là avec eux et lui murmura un
Je t'Aime avant de découvrir les lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Engherran

avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 02/02/2012
Age : 38
Localisation : Embrun

MessageSujet: Re: La vie de château ... promesse ou devoir ?    Ven 11 Mai - 1:50

Le chevaux s'étaient arrêtés dans la grande cour du château dont le Seigneur de Sassenage et de Poligny sur Drac lui avait confié la charge et la responsabilité. Engherran observait amoureusement sa fiancée qui découvrait en même temps que ses deux merveilleuses filles leur nouvelle demeure. Tout était devenu silencieux, même Seren, impressionnée, c'était tue. Il pressa doucement la main de la jolie forgeronne.

Qu'éprouvait-elle en ce moment ?
En décidant de mêler sa vie à la sienne, il craignait qu'elle prenne peur face à tous ses changements. Elle avait déjà quitter sa demeure d'Embrun pour venir vivre sous le même toit que l'homme dont elle était devenue éperdument amoureuse. Cela avait déjà été un gros changement pour elle. Mais ce château ?
Le Loup répondit au je t'Aime de sa future épouse en déposant un tendre baiser sur sa main.

Comment trouves-tu notre nouveau refuge ?
J'espère que tu t'y sentiras chez toi
, lui dit-il avec douceur.
C'est un nouveau départ, pour toi, pour moi, pour nous quatre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
damwer

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 26/04/2012
Localisation : Embrun

MessageSujet: Re: La vie de château ... promesse ou devoir ?    Ven 11 Mai - 20:29

Dam, en découvrant les lieux, ne put balbutier qu'un euh...c'est...grand avant d'avaler sa salive difficilement. La forgeronne réalisait lentement, son chevalier avait des charges, des responsabilités, des obligations, un rang à tenir... et elle, elle n'était rien devant l'immensité de ce chateau, sa maison à Embrun était plus petite que les écuries! Elle ne se sentait pour le coup vraiment pas à sa place.

Elle regarda l'un après l'autre chacun des de Kerbleiz, que devait elle faire?
Son manque de confiance en elle aurait tendance à la pousser à fuir mais l'Amour qu'elle portait à ces trois là lui donnait des ailes...

A aucun moment le Loup ne lui avait demandé de changer quoique ce soit, il l'aimait pour sa simplicité, leur complicité et elle le savait mais devant ce chateau elle semblait l'oublier. Elle éprouvait le besoin de montrer qu'elle était capable faire des choses. Elle craignait le jugement, l'idée que l'on puisse penser qu'elle n'était là que pour profiter de tout ça.

Bons nombres d'idées et d'interrogations fusaient dans sa tête lorsqu'elle crût trouver la solution! Mais la solution a quel problème?

Laure allait reprendre les rênes de la mairie d'ici peu, elle lui demanderait d'apprendre! Prendre elle aussi des responsabilités, bon bien moindres que les siennes soit, mais c'est comme ça qu'elle pensait pouvoir le garder, mériter son Amour...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vie de château ... promesse ou devoir ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
La vie de château ... promesse ou devoir ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?
» Il y a soixante-dix ans, 1937 : 70 ans après, un devoir de m
» Article paru dans le Devoir sur Haiti (10-11 fevrier 2007)
» Le château de Fougères
» Festin au château (suite)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Terres de Sassenage :: Seigneurie d'Autrans [Engherran] :: La cour du chateau :: Entrée-
Sauter vers: