AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arrivée des Briançonnais

Aller en bas 
AuteurMessage
Ninoua
Invitée
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 02/03/2012

MessageSujet: Arrivée des Briançonnais   Jeu 17 Mai - 8:39

[Un coche sur la route d'Autrans, à la fin de la journée du 21 mai 1460]


Un soulagement non feint s'était lu sur le visage de la brune lorsque le cavalier lui avait annoncé par la fenêtre de la voiture qu'ils arrivaient bientôt à destination.
Le voyage depuis Briançon avait été éprouvant pour la future maman qui ne supportait plus guère la position debout ou assise prolongée, tourmentée par une douleur lancinante dans les reins. Mamie Laine l'accompagnait. L'aînée avait prédit la délivrance pour le début de l'été. Et mine de rien, cela approchait. Attentive à sa protégée, elle devait prier Sainte Marguerite pour que les chaos de la route ne précipitent pas la venue au monde de l'enfant. Aure était là elle aussi, à côté des malles et autres bagages, en servante appliquée.

Colin fini par stopper le coche. Ninoua entendit la voix forte de Lagier demander l'ouverture des portes du castel d'Autrans et annoncer la Dame de Sablons.
Les portes durent s'ouvrir car la voiture s'ébranla à nouveau, arrachant une énième grimace à la brune. Enfin, elle s'immobilisa à nouveau, et Lagier vint ouvrir la porte avant d'aider sa maîtresse à sortir. Cette dernière se cramponna à son bras tellement ses jambes lui paraissaient faibles. Mais son soulagement fut grand lorsque enfin elle pu faire quelques pas sur le gravier de la cour intérieure, les élancements de son dos se dissipant doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Engherran

avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 02/02/2012
Age : 38
Localisation : Embrun

MessageSujet: Re: Arrivée des Briançonnais   Dim 20 Mai - 5:13

Garin

Garin vit un attelage s'approcher. Il devait s'agir de la Dame de Sablons. La jeune femme avait le ventre rond et n'était sûrement pas loin d'être à terme. Intérieurement, il espérait que la Dame n'accoucherait pas ici, bien qu'avec la présence de Maître Peran il n'y avait aucune raison de s'en faire. Le frère d'Engherran était en effet très docte et savait faire ce qu'il fallait pour garder les gens en bonne santé.

Garin envoya l'un de ses hommes prévenir le Seigneur des lieux que la Dame de Sablons venait d'arriver, puis il se dirigea ver l'attelage, suivi par deux palefreniers. Il salua tout le monde avec le respect qui leur était du.

Bonjour Dame.
J'espère que vous avez fait bon voyage.
J'ai fait prévenir le Seigneur d'Autrans de votre arrivée. Je vais vous conduire jusqu'à lui si vous le voulez bien.
Nous allons nous occuper des chevaux et leur permettre de souffler un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ninoua
Invitée
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 02/03/2012

MessageSujet: Re: Arrivée des Briançonnais   Mar 22 Mai - 5:48

On ne tarda pas à venir à leur rencontre

Bonjour Messire. Le voyage fut éreintant mais l'essentiel est que nous soyons arrivés à temps pour l'heureux événement.
Je vous remercie pour votre accueil. Nous vous suivons


Colin resta avec les chevaux et Aure auprès des valises. La Dame de Sablons se cramponnait toujours au bras de Lagier et Mamie Laine à sa canne. Lentement, le petit groupe suivit Garin à l'intérieur du castel d'Autrans à la rencontre de leur hôte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Engherran

avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 02/02/2012
Age : 38
Localisation : Embrun

MessageSujet: Re: Arrivée des Briançonnais   Dim 27 Mai - 4:47

Garin

Les palefreniers ne vont pas tarder à arriver pour s'occuper des chevaux et du coche. On vous fera donc monter vos bagages.

Je suis sûr, au vue de l'estime que vous porte le chevalier de Kerbleiz que tout doit déjà être déjà prêt. Je suis persuadé qu'il a du tout mettre en branle pour vous recevoir comme il se doit. Un bon lit, de quoi étancher votre soif et de caler votre estomac si vous avez faim et de l'eau doit être en train de chauffer, si vous aviez envie d'un bon bain pour vous décrasser de votre long voyage et pour vous détendre.

Suivez moi je vous prie.


Garin conduisit donc les Briançonnais à l’intérieur de la demeure, dans la grande salle où se trouvait en effet le Seigneur des lieux, visiblement très heureux de retrouver son amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ninoua
Invitée
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 02/03/2012

MessageSujet: Re: Arrivée des Briançonnais   Dim 11 Nov - 9:00

[Des cavaliers sur la route d'Autrans, un des premiers crépuscules de novembre]


L'avant-veille, ils avaient quitté Briançon un peu avant l'aube, les fontes garnies pour le voyage à travers les Écrins. Valentià n'avait pas boudé sa joie de quitter son écurie pour une longue chevauchée. C'est que, depuis sa grossesse et la naissance de son dernier enfant, sa maîtresse ne l'avait plus guère montée. Cette dernière sentait l'impatience de sa jument pommelée, fille du vent et de l'Espagne, mais elle la gardait à sa main car sa monture allait avoir besoin de toute sa fougue pour la longue route escarpée qu'ils devaient parcourir.

Ils avaient laissé Monestier de Briançon derrière eux puis dépassé La Grave, domaines Devirieux. Par endroit, la route se couvrait d'une couche de neige encore assez fine pour ne pas mettre les chevaux en difficulté. Mais bientôt, les flocons reviendraient en force et bloqueraient comme chaque année certains chemins montagnards, immuablement.
Le plus dur étant derrière eux, ils avaient fait étape au Bourg d'Oisans une courte nuit, le temps que montures et cavaliers prennent un peu de repos et un repas chaud.
Le lendemain, la petite troupe avait fondu sur Grenoble. La route y était plus aisée mais la fréquentation plus importante comme aux abords de toute grande ville. Quelques embouteillages de chariots les ralentirent mais le soleil était encore au zénith lorsqu'ils purent quitter la banlieue grenobloise et prendre la direction de Sassenage.

A présent, les chevaux semblaient fatigués, et leurs cavaliers aussi, lorsque la petite troupe s'engagea dans l'allée qui menait à l'entrée du castel d'Autrans. Le jour déclinait sur la campagne encore parée de ses plus belles couleurs, les sublimant encore davantage.
De la buée se dégageaient des naseaux et du poil humide des bêtes lorsqu'elles s'immobilisèrent devant les hautes portes. De la buée aussi lorsqu'une voix masculine s'éleva en direction de la barbacane


Oyez du château ! Ouvrez les portes à la Dame de Sablons !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Engherran

avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 02/02/2012
Age : 38
Localisation : Embrun

MessageSujet: Re: Arrivée des Briançonnais   Dim 11 Nov - 9:26

Garin

La pluie des derniers jours c'était effacée pour laisser place au soleil dont les rayons chauffaient timidement la pierre du château. Le temps était resté menaçant quelques jours perturbant les chevaux bien à l'abris dans les écuries. Garin était régulièrement passé pour veiller au confort des ces si nobles animaux. Pendant l'orage, il n'avait pas hésité à braver la pluie et le vent pour venir les rassurer au grand damne de sa femme qui essayait de le retenir au sec. Mais au final c'était comme cela qu'elle l'aimait, simple et généreux aussi bien avec les hommes que les bêtes. Garin avait donc passer de longues heures à parler avec des chevaux. Cela pouvait sembler curieux, mais il était persuadé qu'ils le comprenaient.
En cette fin de journée, le jeune homme était venu rajouter un peu de fourage pour ses hôtes quand il entendit appeler

Sans plus attendre il se dirigea vers l'entrée du château et ouvrit prestement à la Dame de Sablons qu'il salua bien bas.

Bien le bonsoir Dame Ninoua.
Je suppose que vous êtes là pour l'anniversaire de la petite Seren.

J'espère que vous avez fait bonne route et que vous n'avez pas été trop gênée par la boue qui doit recouvrir les chemins.
Je vais vous conduire à l'intérieur si vous le voulez bien.
Mon épouse Aurore se chargera de vous puis vous conduira auprès de Messire Engherran et de sa Dame. Il y a de quoi nourrir les estomac les plus affamés pour ceux qui ne pourront attendre le repas du soir qui ne devrait plus tarder.
Ensuite je m'occuperai de vos chevaux. Avec moi ils ne craignent rien. J'en prendrai grand soin
, dit-il en flattant l'encolure de la jument de Ninoua.

Je me chargerai de monter vos effet dans vos appartements.
Si vous voulez bien me suivre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ninoua
Invitée
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 02/03/2012

MessageSujet: Re: Arrivée des Briançonnais   Dim 11 Nov - 10:24

Les portes s'ouvrirent sur la cour basse et le petit groupe s'y avança. Les montures renâclaient, sentant déjà l'odeur du foin et la chaleur des écuries. L'homme qui leur avait ouvert les rejoint alors et s'adressa à la brune

Bonsoir messire Garin

Toujours aussi volubile, le gaillard !
Ninoua démonta pendant qu'il leur décrivait par le menu la suite des événements puis se permis d'intervenir


Je vous remercie pour votre accueil, mais je voudrais que vous vous occupiez en premier lieu des chevaux. Ils ont grand besoin de trouver une litière sèche et d'être bouchonnés. Je vous assure que nous trouverons l'entrée du castel comme des grands

Éclat de malice dans les yeux de la brune tandis que l'oeil vif de Valentià jaugeait l'individu qui lui flattait l'encolure. Sans doute devait-elle estimer les probabilités de recevoir une double ration de picotin si elle se montrait sage et docile.

Sois gentille ma fille, dit-elle en grattouillant la nuque de sa jument qu'elle savait parfois ombrageuse avec les inconnus.
Elle confia ensuite les rênes au palefrenier


Merci d'avance messire Garin. Je vous souhaite une bonne soirée

Pendant ce temps, les hommes qui formaient la suite de la Dame de Sablons avaient récupérés les fontes.
Après avoir salué Garin, le groupe se dirigea vers l'entrée du castel où une silhouette féminine attendait sur le pallier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée des Briançonnais   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée des Briançonnais
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]
» Zorro est arrivée... sans se presser.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Terres de Sassenage :: Seigneurie d'Autrans [Engherran] :: La cour du chateau :: Entrée-
Sauter vers: